mercredi 5 mars 2014

Adieu monde des bisounours, bonjour réalité.

Salut la compagnie, comment allez-vous depuis le mois dernier ? Bon, l'heure est grave ! Déjà, personne n'a commenté mon petit montage vidéo fait avec les moyens du bord un samedi après midi frisquet et pluvieux. Vous n'avez pas aimé, c'est ça ? (Moue boudeuse)
Ensuite, je tiens à crier haut et fort que depuis que j'ai signé mon contrat d'édition, je suis à nouveau dans ma saleté de phase "j'doute de tout, j'vaux rien du tout", qui m’explose le cerveau et me laboure les tripes tant je suis stressée par la tournure que prennent les choses.
Ouais, j'ai signé ! Mais depuis, ben les rumeurs qui courent n'avaient pas si tort que ça, la communication avec ma maison d'édition s'avère encore plus dure que d'essayer de parler à un manchot aveugle, sourd et muet !
Moi qui voulais créer un lien fort avec mon éditeur, et bosser main dans la main, me voilà quelque peu sceptique.
Mode Déception, ON. Aller, on s'arme... de patience et on inspire profondément. Tout va bien se passer... Il n'y a plus qu'à espérer que vous aimiez mon livre car c'est le plus important au final ! :-) Je vous invite d'ailleurs à découvrir mon univers avec ces p'tits extraits choisis tout spécialement pour vous : Extraits A l'ombre des regards, Un amour pervers.





Flash Info de ce 17 mars 2014 : A l'ombre des regards, à nouveau libre comme l'air, a repris la course aux éditeurs !  Ya plus qu'à croiser les doigts ! Eh oui,  encore !!!










2 commentaires:

  1. Je suis désolée d'apprendre que tu te retrouves à rechercher à nouveau une maison d'édition. Au moins, tu as plu une fois, tu sais donc que ton travaille "est au niveau". Je crois donc les doigts pour toi et je t'envoies plein de pensées positives, ça peut toujours servir. ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci Iris !!!! Ton message me touche énormément. :-) J'attends des réponses d'éditeurs importantes là ! :-) Mais à mon avis, le délai d'attente est d'un mois encore, minimum. Toh ! Quant à tes pensées positives, elles m'aident, c'est certain ! Ne serait-ce que moralement ! Je t'en remercie mille fois ! Bonne fin de journée Iris. ^^

    RépondreSupprimer