mardi 17 septembre 2013

Dépression Post-Email


Lundi 16 septembre 2013 à 13h29 précisément, soit soixante secondes avant de me remettre au travail, ce qui en général est loin d'être le meilleur moment de la journée. 
Bref, comme d'habitude je dois me motiver. Je me redresse sur ma chaise de bureau dont le revêtement dossier est en polypropylènec'est ce qui est écrit sur l'étiquette puis je clique sur la petite croix blanche tout en haut à droite de mon écran. (Et non, elle n'est pas rouge.) 
Au revoir facebook! Au revoir youtube!  

La pause déjeuner était bel et bien terminée.
13h30. Je m'apprêtais à traiter un ticket d'incident quand soudain, je reçus un E-mail.
Et pas n'importe quel E-mail !

Cette fois-ci, il ne s'agissait pas d'un rachat de crédits, du nouveau scoop people défrayant la chronique, des tendances maquillage automne/hiver 2013-2014 ou de tout autre spam que l'on "drag and drop" sans réfléchir vers la corbeille.  
Non, là, j'avais sous les yeux la toute première réponse d'un éditeur, et non des moindres, c'était harlequin, ce qui me pétrifia littéralement. L'index tétanisé au dessus de la souris, je n'osais pas cliquer. Je n'osais même plus respirer! C'était comme si on venait de pointer un pistolet contre ma tempe. J'étais tétanisée à l'idée de pouvoir perdre mes chères illusions. Je voulais continuer à rêver, à croire... Et après plusieurs semaines d'impatience, à ce moment précis je ne trépignais plus du tout! Cet E-mail était aussi simple que du binaire, c'était oui ou non, point final. 



Et pour moi, c'était non. Ou plutôt un "Malheureusement" suivi d'un "Toutefois". 
Un oui-non-mais-peut-être que je n'avais jusqu'à présent jamais reçu et qui oblige à la réflexion. Lettre type ou message qui m'était personnellement destiné ? 
Ceci, mes amis, est ce que nous appellerons l'art de la réponse négative. Ou comment rendre dingue une rêveuse invétérée qui a passé tout le reste de sa journée à se demander si son roman avait réellement plu à harlequin, ou non !!?



Bref, vous écrivez et vous non plus vous n'avez pas le moral ? 
Et bien dites-vous maintenant que vous n'êtes pas seul. Ou chantez hakuna matata ! C'est au choix.
En ce qui me concerne, à peine avais-je franchi le seuil de mon appartement que j'étais déjà affalée dans mon canapé, le pot de crème glacée à la vanille sur les genoux en guise de réconfort.









...

24 commentaires:

  1. Réponses
    1. A toi aussi ! Auquel cas on fera un tabac avec notre One auteur raté show. :p

      Supprimer
  2. Je t'envoie mes ondes positives!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI !!!! En plus, je suis dans ma phase "toutcequelesautresécriventestmillefoismieux" !! Dès que je relis un de mes chapitres, j'ai envie de cacher ma tête sous un édredon ! Tu connais ça aussi Mel ?

      Supprimer
    2. une fois j'ai entendu un auteur à la radio qui disait (en gros) "pendant que je suis en train d'écrire, j'ai l'impression de pondre un chef d'oeuvre. Une fois que j'ai terminé, je trouve ça mauvais". Je suis souvent victime du même syndrome. Je trouve mes histoires simplistes et un peu neuneus avec le recul et du coup j'ai un peu honte. Et d'autres fois je me demande si c'est vraiment moi qui ai écrit parce que je trouve que c'est vraiment pas mal XD c'est la schizophrénie de l'écrivain je crois. et j'ai aussi un complexe face aux autres auteurs. Ils sont toujours plus drôles, plus intelligents, ils écrivent mieux etc.

      Supprimer
    3. Oh, c'est impressionnant comme ce que tu dis est juste. C'est exactement ce que je ressens. Youhou, ça veut dire que je suis normale alors ! Si tant est qu'on puisse définir ce qu'est la normalité... Et je ne sais pas quel auteur tu as entendu à la radio, mais ça complète parfaitement nos dires.

      Supprimer
  3. Je ne me souviens pas de qui il s'agissait.
    Bon après, il faut savoir si on se fait des illusions ou si on a vraiment un talent. Je pense qu'on a du talent! (non non je n'ai pas les chevilles enflées ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah !! Oui, d'accord avec toi, pensons ça, ça vaut mieux ! Ce serait bête de penser autrement et de rater la chance de notre vie en n'essayant pas. Qui ne tente rien n'a rien ! Et puis à force de vivre des échecs, on s'améliore, non ? : )

      Supprimer
    2. Oui. Tu es inscrite sur des forums d'écriture? j'ai lu quelque part qu'il fallait faire bêta lire ses textes par d'autres personnes que notre entourage direct (qui n'est pas objectif). Du coup, je me suis inscrite sur deux forums. Au début tu serres un peu les fesses quand des inconnus dissèquent le moindre de tes mots, mais au final c'est une bonne expérience parce que ça te fait prendre conscience de certains de tes travers (et quelquefois de tes qualités mais c'est plus rare). C'est plus intéressant que le "vous ne correspondez pas à la ligne éditoriale" des maisons d'édition.

      Supprimer
    3. Oui, je suis également inscrite dans des forums d'écriture. : )

      Supprimer
    4. Êtes-vous sur JE toutes les deux (des alliées cachées ?)

      Supprimer
    5. Je ne suis pas sûre d'avoir compris ta question sur le JE, Joanne. Tu me demandes si j'ai un dédoublement de personnalité ? lol

      Supprimer
  4. Non, désolée, je m'exprime telle une crotte.

    Je demandais si tu connaissais ce forum :
    http://jeunesecrivains.superforum.fr/forum

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'arrive après la guerre, mais non, je suis sur Cocyclics aussi et sur Le petit labo de l'imaginaire.

      Supprimer
    2. Ah, je ne connais pas le petit labo de l'imaginaire. Je vais me renseigner, tiens ! Même si, je manque franchement de temps pour participer activement à la vie d'un forum en ce moment !

      Supprimer
  5. Ah ok ! ah ah ou c'était moi qui n'étais pas bien réveillée, au choix ! Non je n'y suis pas, il est bien ? T'y es toi ? Pour ma part, je suis sur cocyclics ainsi que sur le petit forum des auteurs.

    RépondreSupprimer
  6. Il est bien mais les gens peuvent être vachards !

    RépondreSupprimer
  7. C'est pour ça que je ne poste pas mes textes sur les forums. Trop d'auteurs ignorent ce qu'est la diplomatie quand ils souhaitent soit disant "t'aider" à t'améliorer. Pour eux, c'est un commentaire parmi tant d'autres, mais pour ceux qui doivent l'encaisser, ça peut détruire une journée voir des semaines... Beaucoup disent que ça aide, que c'est important de passer par là, de se faire critiquer... Moi, je ne trouve pas, bien au contraire. La vie réelle est déjà suffisamment difficile comme ça... alors si sur les forums, les gens s'y mettent ! Bien sûr, on peut toujours donner des conseils aux autres, mais pour moi, il faut savoir arrondir les angles. C'est une question de respect envers autrui et le petit cœur fragile de chacun. : )

    RépondreSupprimer
  8. Je suis d'accord. Je ne poste rien non plus. Et j'ai tendance à me dire, anyway, "t'es qui, toi, pour me traiter de crotte ?" et puis ça part en haine et en "trouve-toi un éditeur, on en reparle".

    Mais pour la question éditeur, justement, les forums sont truffés d'infos précieuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la première fois que j'ai posté un texte (d'ailleurs j'en ai posté 4 en tout et après ça m'a un peu gavée), un des membres m'a pris la tête sur la taille de mon personnage. C'est là que je me suis mise à relativiser sur les remarques que je recevais. Non mais franchement, la taille!

      Supprimer
    2. Oui, c'est ça le problème. Les forum d'entraide pinaillent peut-être trop sur les détails, ce qui aurait plutôt tendance à me démoraliser qu'autre chose, au final ! Après, je suppose vu le nombre de personnes éditées étant sur Cocyclics, que c'est une bonne méthode. Sans doute. Mais moi, je n'ai pas les épaules assez solides pour ça. Et je peux ne plus écrire pendant des mois après, donc bon...

      Supprimer
    3. Parce que je disais qu'il dominait toute l'assemblée (en gros il fait entre 1m85 et 90, sachant que ça se passe au XIXème siècle donc c'est relativement grand, même pour aujrd'hui) et visiblement ça ne plaisait pas.

      Supprimer
    4. Ah d'accord. Mais Eric, vampire vieux de 1000 ans dans la communauté du Sud de Charlaine Harris, ne fait-il pas 1m90 ? Ben, après, tu peux toujours te dire que si les bêta-lecteurs en viennent à ce genre de détails, c'est que ton texte est vraiment excellent. :)

      Supprimer